Ville de Mlilya/Melilla

  • Population: 70.000 habitants dont 40% est d'origine marocaine
  • Superficie:  entre 8 et 12,3 km2.
  • Statut: ville autonome depuis 14 mars 1995. Administrée par la province de Malaga
  • Taux de chômage: 21,5% ,  femmes: 39%.
  • Répartition du PIB:
       - Industr(principalement la pêche): 7,69% 
       - Construction: 5,31%
       - Services (principalement le commerce de contrebande):  88%, 

  • Infrastrycture:
       - Réseau routier couvrant entièrement le territoire.
       - Bon réseau de transports maritimes, aériens et terrestres
       - Un aéroport avec des liaisons régulières et quotidiennes avec la Péninsule
       -Port franc:  primordial tant pour le trafic de passagers que de marchandises.
       Il constitue le siège d'activités de pêche et de zone franche.

  • Environnement:
       - Réseau de distribution d'eau déficient,
       - Erosion et pollution des sols,
       - Disparition des forêts,
       - Dégradation et pollution des côtes.
Autonomie limitée

Mlilia et  Sebta ont ont le statut de villes autonomes.
Il s'agit d'un Statut d'Autonomie spécial, qui leur confère le caractère de villes autonome depuis 1995, selon une disposition du Parlement espagnol en accord avec la Constitution de 1978. Les deux villes possèdent leur propre organisation administrative.
Sebta, Mlilya : un pays, deux systèmes

"Le Maroc a proposé à l'Espagne de traiter cette question de la même façon avec laquelle ont été traitées d'autres colonies comme Hong Kong".
"Nous ne voulons pas porter préjudice aux intérêts socio-économiques de l'Espagne dans les deux présides occupés"
déclaration du Ministre marocain Mohamed Benaïssa au quotidien arabe Sharq Al-Awsat
Sebta et Mlilya:  40% de la population d'origine marocaine

La présence des espagnle à Ceuta et Melilla était cantoné aux casernes et au port. La politique de peuplemlent adoptée par l'Espagne s'est accélérée depuis 1912 dans l'objectif de modifier l'aspect ethnique des deux villes. La population marocaine d'origine à été chassée pour installée la population espagnole et la superficie des deux présides a été largement étendue. Toutefois la population d'origine espagnole fluctue ne fonction de l'augmentation ou de la diminution du nombre de  de militaires et de leur famille. La population d'origine espagnole permanente demeure minoritaire dans les deux villes occupées.
Ceuta et Melilla : statut de villes autonomes ou de Communautés Autonomes ?

  • 1 député et 2 sénateurs pour chacune des deux villes
  • Entité de "ville autonome" de 1995 n'apparaît pas dans la Constitution et donc différent des autres communautés autonomes, donc
  • il ne s'agit pas d' une intégration totale des deux villes dans l'Espagne des autonomies.
  • les deux villes peuvent défendre devant les Cortés un projet de loi mais ne peuvent le voter elles-mêmes
  • leur presidente est nommé par le roi.
  • les deux villes n'ont ni Tribunal superior de Justicia, ni sénateur"autonomique"
  • Ceuta et Melilla peuvent bénéficier des subventions européennes en tant que Communautés Autonomes.



©2006  www.sebtamlilya.org